top of page
  • Photo du rédacteurAnM Anne Maraud

Jeu de l'Ego




D'entrée de JE, les jeux sont faits : aucun enjeu.

Le spectacle des commencements n'est jamais perçu.


Au delà du terrestre est JE, pulsation, point d'émergence,

germe en puissance ... Jaillissement JE-je.


Porte sans début ni fin, sans cadre, sans gond, sans judas.

S'endormant, JE, songe ...


Par magie, s'arbore le projet de s'expérimenter comme espace,

comme temps, en tant que forme je, virtuellement disjointe.


Il s'agit d'une tragi-comédie fictive engendrée par l'Intelligence JE,

un jeu de rôle éphémère dont Je s'attribut le personnage et en fait son identité.


Ecoutes bien : JE EST, auteur, metteur en scène, théâtre, pièce, acteurs, public et éminemment Son & Lumière.


Rétro-projection de Lui-même en singularités fragiles de Je, de gens,

alliages d'Amour et d'argile.


La plantation est un champ unique divergé, fertile,

ouvrage d'arrangements fugitifs de vide : la vie manifestée.


Au Lointain, continument paisible, JE, enjoué s'émet jusqu'à l'avant scène,

programmation digitalisée de Sa représentation.


Ses sujets, en jachère, entrent en jeu côté Jardin & côté cour,

stratégie d'apparition-disparition selon la régie du rideau d'Arlequin.


Au jour le jour, prolongement de lui-même, JE, maître du Jeu Jubile.

Pourtant ... lors d'un baisser de rideau, sous le signe du Sagittaire


gouverné par Jupiter, un jeudi, la première personne du singulier,

entre en bavardage sans logique apparente.


Je se loge dans une pseudo identité suffisante.

Voilà qu'il s'amuse au Je de L'ego : manifestation terrienne de l'Origine.


Je glisse vers le mental, les pensées, le corps ... imaginaire animé.

Puis survient l'ego qui sous le joug de l'idéologie croit en un agir personnel.


Projection d'adages, mascarade d'effigies juveniles, matérialisme

ou toute perception est jaugées par une analogie à son contraire.


Tel un Geai paré de plûmes de paon, je s'empêtre en un J'ai, avide de sécurité,

Jet de vanité, mirage dans le décors de l'uni-vers.


Double Jeu sans gène de gens bon chic bon genre agités,

suivant un bricolage contagieux de mensonges ... Grabuge !


Chaque petit je fait semblant d'être l'Auteur. Assujetti par ses jugements idoines,

le voilà objet congestionné, en cage. Affligé, je patauge, ajourne, prend de l'âge ...


JE Aime je, tandis que je ne se préoccupe que de je, de sa jeunesse, de son éclat.

Sans exagérer, Jonquille et Narcisse s'adonnent journellement au badinage !


Par négligence de la profondeur, l'énergie ne flux plus.

Il y a urgence d'un changement de perspective présage l'ange depuis la fosse !


De concert, JE, naïf, Au Lointain, Sa lumière tamisée par le voilage,

partie prenante de tout le Jeu, mijote en son jus de joie.


JE est en perfection absolument ce qu'Il EST. Désir de partage ?

AIMER implique une bijection consubstantielle par re-connaissance : Sagesse !


A ce jour, les Don Juan experts en ronds de jambe enjôlent.

Antalgiques puissants, coté jardin & coté cour endorment les gens.





Entends tu quand tu dits je ? Où est ce Je ? Ecoutes !

Vois-tu que chacun dit je ? Ce je est-il commun, homo-gène ?


Quand tu dors je disparaît. Qui s'éclipse et qui sait que je est reposé ?

Dès le réveil, je réapparait les jérémiades avec !


Là est l'en-quête ! Ce n'est pas jaboter sur son entourage

ni gémir injustement à coups de Moi-Je.


Tu es là pour faire ton Job !

Ajustement judicieux, agile passage intelligible, d'égo à égal.


Cesser de jongler avec les concepts, les préjugés et

tout le verbiage mystico-religieux.


Faire son Job, c'est jouer serré, sentir combien je est aimanté,

suivre l'élan anagogique : retournement & engagement.


Ne juger de rien, ne jurer de rien, il ne s'agit pas de croyance,

simplement un champ d'expérience où la spatialité est le tapis, de Jeu.


Voie de l'Intime, le baiser de Judas n'est pas trahison mais transmission !

Ne plus se la jouer, cesser de rire jaune et voir qu'à cet instant : ça Joue.


JE est plus près de je que sa veine jugulaire

dit le Sage. Sens-Le !


Tout visage est substrat imaginal de JE

Toutes les perceptions surgissent en JE, se résorbent en JE.


Là est l'éternelle jouvence. S'enamourer de JE est tout sauf vieux jeu.

La jonction est l'entre-deux, la porte, je-JE.


Alors ... lever de rideau vertigineux : au Lointain & au Coeur,

plus personne sur scène, juste la liberté de ne rien être.


Silence suivant l'éloge .... demeure l'amplitude & la grandeur

JE SUIS



©AnM


& est toujours l'indication de simultanéité




Dimanche 28 Janvier 2024 : Ouverture d'un groupe SKYPE débutants


"Etre Méditation" . Un dimanche par mois 7h30-8h30 (65€ les 5 cessions)

Vous pouvez déjà vous inscrire via le site page contact ou en MP.


En Novembre, confuences les mercredis et les dimanches ;


Lire délivre le 26/11 (lecture symbolique de la vie de Ieshoua ;

Ieshoua comme Mythe solaire)
































Hozzászólások


bottom of page