1/5

OREL

"Nous ne sommes pas des Êtres humains vivant une expérience spirituelle,
nous sommes des Êtres spirituels vivant une expérience humaine.

(Plus juste encore : nous sommes UN Être Spirituel vivant DES expériences humaines)
Rien ne vaut la peine d'être trouvé que ce qui n'a jamais existé encore."
Pierre Teilhard de Chardin


LES FONDAMENTAUX

Être établi dans la paix heureuse, libre, in-flux d'observer ses fonctionnements, ses mécanismes  et Voir que rien ne nous empêche de toucher cette nature profonde. Si nous nous leurrons sur notre propre nature nous nous leurrons sur tout. Ainsi ... la Nature humaine est l'état d'unité avec la Totalité de la vie et rien d'autre. L' ignorance de Cela est la source de toutes souffrances, obstruction aux rythmes naturels de l'être.

Le cœur de cette guidance est de cesser d'être la personne qui a des problèmes et Sentir, demeurer totalement Toute Présence où n'existe ni conflit, ni individu séparé pour lutter contre. 

L'unique issue de cet aveuglement collectif est de dépasser l'état d'agitation et d'effervescence et d' apprendre à attendre sans attendre ... l' Inattendu : État organique de pure présence-nue : Sens du Réel Invisible, mouvement simultanément infinitésimal et spatial de la vie, Sensorium divin.

Il s'agit d'une en - quête expérimentale par des perceptions intra - ordinaires où les pratiques du corps sont  objet d'observation vers une transformation intérieure. Base, Fond de l'Apparaître spirituel, c'est  par le corps, matériel le plus proche, qu'il est possible de toucher la sensation nue. Ce dévoilement de l'absence de séparation entre soi et l'Univers est Éveil à cette dimension où l'espace-temps est aboli. Cette tranquillité n'est ni ivresse ni exaltation, ce n'est pas une émotion. 

C'est un OUI au vivant, ce mouvement continu, sans début ni fin, pure dynamique de l'éternité.

" Il est bon d'être en paix et de la désirer.

  C'est tout à fait louable, mais cela ne suffit pas.

  Il faut entrer dans la paix.

  Être entraîné vers la paix

  et finir dans la paix ...

  N'être enfermé nulle part, n'être retenu par rien, et ainsi être plongé dans la paix,

  au point de ne plus connaître de troubles."

  Maître Eckhart Sermon 7

Reconnaître cette Paix qui demeure continûment elle-même requiert une écoute sans analyse, une posture de vigilance accrue. Cette observance, absorption impassible ( Oraison / Contemplation / Dhyana / Chan'Na / Zazen ), est la seule façon d'échapper au cercle vil des conditionnements, des représentations. Il n'y a aucun sauveur extérieur à soi - même et l'attente idéaliste de se sentir toujours heureux et de ne jamais rencontrer de difficultés est illusoire. 

Vivre intensément ce qui est vrai, sans expectative d'instant en instant est libération.

Communiquer directement avec la réalité. Laisser surgir dans la neutralité ce qui doit et Voir tel un enfant que ce qui est parfaitement ordinaire est miraculeux.

Faire Corps avec la Présence, la Spatialité, l'Absence....Silence.

Par cette tranquillité vivante, nourrie, soignée, la personnalité se modifie en profondeur. 

 

Entrer dans cette exploration c'est pressentir l'évidence de la sincérité, de la patience et de la persévérance. Si la spiritualité a du sens c'est dans le Vivant ! Là est la seule Richesse.

Que cherchez vous vraiment, quelle est la motivation de votre vie ? 

                                                                                  L'OBSERVANCE

 

Entraînement à l'Ouverture du Sensorium Spirituel, organe primordial, Originel ...

Écoute... de l'intervalle entre les actes, les paroles, les pensées.... observer le moment qui précède et  voir la pensée erronée qui égare. Par cette nouvelle perception du vivant, veiller calmement.

Réconcilié avec le corps, pratique de l' état présent  simplement. Dans une immersion au cœur du corps nous apprenons par une approche interne à faire connaissance et à demeurer avec ce Sentir Contemplatif.

On voit et on vit tous nos comportements intensément.

Exploration tactile envisagée depuis la spatialité, s'initier au sentiment de paix libérateur par un relâchement naturel des tensions et des contraintes. Être à tous moments  du quotidien, présent sans rien affirmer. 

Voir, alerte, attentif,  depuis ce lieu où l'essentiel n'est pas ce que l'on observe mais l'observation.

Alléger tous les organes préhensifs pour susciter toujours plus de réceptivité et laisser venir la sensation. 

Le corps entier est organe perceptuel par lequel reconnaître la source de ce qui ne change jamais.
 

                                                                                           Le REEL

 

Le Réel EST, avant tout ce n'est pas une illusion : Tout dans tout et Tout en tant que Tout.

le Réel est Cela qui demeure inchangé durant les trois périodes de temps (passé, présent, futur) et les trois états (veille, rêve, sommeil profond ) jusqu'au quatrième, Cela qui demeure quand il n'y a plus rien.

Condition naturelle de l’Être, le Réel existe par Lui même, dénué de tout jugement, de toute considération. Ce n'est pas un produit de l'imagination. C'est le seul univers existant maintenant. 

Évanouissement de l'activité mentale, la  Toute - Présence est le Réel.

Son existence est indiscutable. Il EST continûment.

Par cette attention dynamique, on réalise, sans effort ni choix, ce qu'est le vivant.

Expérimenter l'existence précisément et totalement telle qu'elle est dans toute sa beauté et toute son horreur sans négocier. Réaliser sans équivoque que le monde et tout ce qu'il représente ne peut en aucune façon, apaiser l'angoisse de l'esprit. Être est l'observance du Réel. 

Ne pas vouloir qu'il en soit autrement et simultanément constater les conditionnements se dissoudre

Le Grand Réel est la vibration de la trame de l'univers.

"... Le Réel est libre du beau et du laid. Il n'augmente ni ne diminue. Il ne naît ni ne cesse. Il n'a pas de principe où se réabsorber. Il transcende la vue, l'ouïe, l'odorat, le goût, le toucher et la pensée. Il n'a ni haut ni bas. Il est éternellement lui-même et immuable, indépendant de toutes les pratiques et de toutes les contemplations."

                                                                                   Sûtra de Vimalakirti

                                                                                  L’ÉNERGIE

 

L'énergie, puissance du Réel est  l'information véhiculée par le mouvement.

Principe actif fondamental c'est une force vive. L'énergie est pulsation, palpitation, Vibration d'essence cosmique. Le vivant utilise cette énergie vitale pour toutes ses manifestations. 

Afin d'occuper pleinement sa fonction essentielle l'énergie doit pouvoir circuler librement et transmettre l'information indispensable à l'expression des potentiels.

 

Apprendre à percevoir ce flux, c'est le rendre libre de la structure physique du corps. C''est uniquement à travers ce flux subtil que la mémoire organique des conditionnements peut se libérerCela suppose de constater l'excentricité de l'existence source de toxines. Celles-ci vont naturellement se résorber par l'exploration et fluidifier la circulation de l'information.

L'éveil est avant tout cette ouverture spontanée, éclosion insoupçonnée de la clarté du Réel voilé. 

La Liberté n'est véritable que lorsqu'elle se manifeste dans la vie quotidienne.

Cercle seul demi teinte.jpg

Entrainement & Méthode

                                                                 Faire de l'existence une Œuvre d'Art
Chez soi, ailleurs, dès que l'occasion se présente, s'exercer à une vie assis en toutes choses, disponible, libre

"A tout instant, par l'intermédiaire des sens, la Conscience absolue se révèle.

Que l'on s'absorbe en elle seule et l'on découvrira la Plénitude essentielle".

                                                   Vijnana Bhairava Tantra

Être Toute-Présence

Ne pas méditer,  s'arrêter  ... Assoir l’Être.

Simplement s'assoir, dans cette ouverture du corps qui contient le cosmos : accordage silencieux depuis le silence, on apprend à réduire l'effort au minimum par l'écoute. Permettre à l'attention de se reposer en elle-même. Cela concerne l'être entier et la totalité de la vie à chaque instant et en toute chose.

Passer d'un état d'activité compulsif à un état de présence tout au long de la journée, relié à la façon de se tenir, de se vêtir, de se réveiller, de se coucher, de s'alimenter, de s'exprimer.... de créer.

Le comportement est l'expression de l'intensité de la présence, le regard posé sur le monde est un regard qui le modifie. L'assise est le lieu où se réalise l'informel, l’Être. 

Observation par la sensation 

Œuvrer dans la confiance de la sensation qui est intégrale (la pensée est fragmentée).

Constater comment on est sans cesse en train de combattre et donc de dire non à tout ce qui est.

Laisser partir les habitudes. Déposer le fardeau de la pensée. Développer les sens par immersion.

Laisser l'écoute et le voir trouver leurs multi-dimensions organiques.

Sentir que tout se connecte à tout et au delà (perception suprasensorielle du monde).

La confusion s'efface dans l’état imperturbable de l'unité du mental.

Souffle Présence

Le souffle est le propre de la vie. La vie et la santé dépendent de la respiration.

Apprendre à respirer simplement, librement. Observer que la respiration s'adapte à l'instant.

Pas d'effort brutal, de la vigilance et de la constance. L'Art du souffle est la porte de l’Énergie - Vibration.

Tranquille, sa poussée ascendante redresse et nourrit le corps.

Sa fonction essentielle dans cette guidance est de préparer l'énergie à son rôle de médiatrice quant à la Reconnaissance de l'Absolu au cours de l'en-quête. Ne pas chercher à changer la respiration, faire un avec dans une sensation de légèreté, de spatialité.

Sons et bourdon

L'état vibratoire, le plus simple que nos sens perçoivent est la vibration de l'air que nous percevons comme son. La voix physique est l'expression des conditionnements donc de la personnalité. La Voix est aussi l'Âme, chant de la Toute Présence. Par les sons et la parole (parole intermédiaire qu'est la pensée, parole spontanée, parole silencieuse), on est en contact avec la trame de l'univers, à l'unisson avec le silence d'où tout émerge et où tout se résorbe.

La voix physique déclenche les sons dont les vibrations sont la manifestation sensible du silence.

Retourner l’ouïe vers l'intérieur et Reconnaitre la nature propre, le chant de l’Être, ce qui n'est pas né et ne meurt pas. information en mouvement d'un Cœur de voix vivante et vibrante en résonance, de l'écoute à l'entendement.

Lectures et Contes servent cette guidance

" Il ne s’agit pas seulement de lire, il s’agit d’entendre ce qu’on lit. Entendre depuis le corps tout entier dans une infinie présence.

Se laisser saisir, infuser. Vibrer la Reconnaissance---"

" Les mots ne sont qu’un moyen de transport.
Précédant l’écrit, ils émergent du royaume du silence et résonnent de cette perception originelle que nous avons tous en commun..."

   Mentions légales
©
2021  Anne Maraud

Maquette tampon AM.jpg