1/2
Anne 2.jpg

Livre à paraître

         OREL

                               La Toute-Présence

 

Extrait

Enso "je suis" Anne Maraud

" Orel a pour fonction la rénovation d’intérieurs. Des TU viennent le rencontrer pour ce travail de re-nouveau.

Il n’est pas seulement question de réagencement mais de l’Art Traditionnel de reviviscence, discipline d’engagement et de confiance. 

Parce qu’il est libre d’Orel, il lui est avéré d’engager les TU sur une voie de métamorphose de leur architecture conditionnée.

Par un laisser partir les définitions d’un soi - mème au monde, il les guide à observer leur sentiment d’insuffisance, de suffisance aussi. Il s’agit de la pratique d’une posture, d’une attitude qui n'en est pas. Celle ci oriente chacun, à tout instant, vers la pose, arrêt attentif au Réel qui permet l’éclosion de l’énergie libératrice. 

Silencieusement, Orel écoute … sans aucune adhérence, sans déduction ni conclusion, il les reçoit.

C’est dans l’instant de silence, dans cet intervalle vide, cette anacrouse de plénitude que la connexion s’intronise.

Il demeure en résonance avec les niveaux subtils des TU, avec leur Signature. 

Le toucher paisible du regard, permet à chacun d’adopter cette tenue, disparition progressive des surimpositions de tapisseries.

Ainsi se dégage les échafaudages et les amas d’enduit qui ont fragilisés leur charpente, parfois jusqu’à la décomposition, à la formation de taches. 

La première étape est la pacification des énergies externes. Laisser s’effondrer les murs de croyances et de pensées.

Voie de régénération, on travaille avec la simplicité de la sensation.

Vivre l’expérience du silence où s’établit la pose qui suscite le Réel impénétrable dans sa plénitude.

Orel parle depuis le silence, pas le silence de l’absence de bruit, le silence de la Présence. 

Ils sont lui et il est eux. Il manifeste ce qu’est voir. Au delà de la vision, se laisser devenir ce qui est là, sans raisonnement, en résonance comme si c’était la première fois.

Il les aime sans émotivité ni sentimentalité. Orel dans un émerveillement lent, invite les TU à dé-couvrir leur Signature.

Cela induit simultanément la dissolution des sécrétions organiques des mémoires et des comportements conditionnés qui les entachent. C’est ensuite à l’entendement de Signature qu’ils sont conviés, au plus près du Mystère qui éclaire tout. 

Vivifié par cette inaltérable attention, cette disponibilité, Orel transmet l’art de s’arrêter pour sentir car les TU n’écoutent qu’eux même attendant ce qui va avoir lieu pour eux.

Par la sensation, leur plein potentiel de silence s’éveille. Ils intègrent alors la véritable demeure qu’est la Toute - Présence continue et discernent que « JE » est une illusion,  JE n’est pas une chose..."  © Anne Maraud 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Anne s'engage dans un parcours d'études à visée thérapeutique.

Elle côtoie la psychologie en faculté puis la psychogénéalogie avec Anne Ancelin-Schützenberger, Didier Dumas et Alexandro Jodorowski. Enfin elle entreprend un cursus de thérapeutique informationnelle avec le Dr Michel Larroche

(Analyse et Réinformation Cellulaire).

Danseuse et musicienne depuis très jeune, elle acquiert simultanément diverses pratiques de musicothérapie et de somato - danse-thérapie. Anne exerce en institution et en cabinet durant vingt années.

Eprouvée depuis l'adolescence par une maladie auto - immune, elle sait intuitivement que la guérison est possible, ce qui motive une quête déterminée. Etudes et activité de thérapeute ne seront pas le remède. Anne constate aussi par sa pratique que l'on ne peut provoquer de changement réel par la critique, l'explication, l'analyse ou la déduction.

Trois instants clef vont s'avancer dans son existence. La rencontre de Louisa, chamane colombienne qu' Anne va côtoyer régulièrement pendant deux ans et avec laquelle elle effectue un travail important d'éveil des sens externes et internes.

Quelques temps après, Anne sera amenée à écouter intensément les enseignements d'Annick de Souzenelle pendant cinq ans.

La Parole d'Annick et sa lecture des textes va réveiller en elle ce qu'elle pressent fondamentalement depuis très jeune.

Enfin, la non-dualité dans l'approche de la mystique rhénane ainsi que par la filiation de Jean Klein vont l'orienter jusqu'à la guérison.

La guidance qu'Anne dispense aujourd'hui est le miel de ce parcours.

Nous sommes malades d'un corps - mental conditionné auquel on s'identifie et comme le disait Jean Klein "On ne soigne pas le mental avec le mental". Etre heureux c'est vivre intensément,  être présent à ce qui est là, ne pas penser sa vie.

Spirituel nous le sommes, il y a à Etre ... Toute - Présence.

            

   Mentions légales
©
2021  Anne Maraud

Anne Maraud

Maquette tampon AM.jpg